La chiropraxie de 1845 à nos jours

Mis à jour : janv. 28

Née au état-unis en 1895, la Chiropraxie est aujourd’hui la thérapie manuelle de référence dans plus de quarante pays. Bâti sur une philosophie vitaliste et des bases scientifiques solides, elle n’a de cesse de s’enrichir et de se compléter au fils du temps.





Daniel David Palmer (D.D Palmer)



Nous commençons notre voyage en 1845 dans la province d’Ontario au Canada avec la naissance de David Daniel Palmer qui découvrit la Chiropractique 50 ans plus tard.


Rebouteux depuis ses jeunes années, c’est vers vingt-cinq ans qu’il immigre avec sa famille aux Etat-Unis. En plus du soin, il pratique différents métiers : apiculteur, enseignant et crée même son propre magasin de fourniture.

Conjointement, il se met à étudier la science et la métaphysique. Puis rapidement son intérêt et son talent inné pour le soin l’amènent à se faire connaître comme magnétiseur et guérisseur compétent.

A partir de 1880 il décide de se consacrer entièrement aux soins et ouvre deux cabinets dans l’Etat de l’Iowa : Davenport et Burlington.


C’est en 1895 qu’il expérimente pour la première fois l’action de ce qu’il appelera plus tard l’ "Innate".

Son patient Mr Lilliard Harvey, consulte alors Palmer pour des douleurs de dos. Pendant l’examen clinique, D.D ressent une sensation particulière sur une de ses vertèbres. Palmer pratique alors une poussée spécifique sur cette dernière, ce qui procure le soulagement des maux de dos de Harvey .

(Plus tard il appelera cette poussée spécifique un "ajustement chiropractique").

Cependant un phénomène inexplicable se produit suite à cette manipulation ; Harvey, malentendant depuis 17 ans, ressent aussitôt une nette amélioration de son audition.

Largement intrigué par cette manifestation singulière, Palmer suggère une relation encore inconnue entre l’Appareil Locomoteur (muscles et articulations) et le Système Nerveux Central (Encéphale et moelle épinière).


Les balbutiements de la chiropractique étaient nés

Principe de l’Innate...


Suite à ça, Palmer continu à voir ses patients et approfondit ses connaissances scientifiques. Face à l’incompréhension que suscite le phénomène Harvey, il admet la présence d’une organisation intelligente du corps humain comme clef d’adaptation aux différents stress et traumatismes subis au cours de l’existence: il l'a nomme Innate Intelligence. La cicatrisation étant l’exemple le plus facilement vérifiable de cette action.

Après recherche, il conclut que ce phénomène vital circule par le système nerveux.

Dans le cas d’Harvey, le patient décrit que sa perte d'audition est survenue lors d'un port de charge lourde 17 ans plus tôt suite à une vive douleur cervical.


Palmer suppose l'inversion du phénomène lors de l'ajustment.

Ce principe fait naitre l’idée qu’à l’origine de tout symptôme il existe une interférence observable du système nerveux au sein de la colonne vertébrale.



Il nomme cette origine "Subluxation" et place le système nerveux comme étant la clef pour agir sur l’ensemble de l’individu.

Il se rend également compte que les émotions, l’état mental et le corps ne forment qu’une seule entité. Souvent séparés dans les approches médicales conventionnelles de l’époque, il décide de traiter les patients comme un seul ensemble et non de manière compartimentée.

Aujourd’hui cela est connu et appliqué dans le monde médical comme le modèle Bio-psycho-social.

Il fonde dès lors la première école de chiropraxie : La Davenport Chiropractic School.


Barlett Joshua Palmer


Né en 1881 et fils de D.D, il baigne dans la chiropratique dès son enfance.

Sous l’égide de son père il obtient le titre de Doctor of Chiropratique en 1906 à la Davenport Chiropractic School.

Deux ans plus tard il devient directeur de la clinique rattachée à l’école.


Par la suite, B.J. donne à la chiropratique ses lettres de noblesse.

Il ouvre notamment sa propre clinique et y rattache un centre de recherche où il développe des techniques de radiographie innovantes encore utilisées de nos jours.

En association avec des ingénieurs, il développe également plusieurs instruments destinés à démontrer objectivement et de façon quantifiable, la validité et l’efficacité de la chiropratique sur la circulation des influx nerveux. Ces appareils sont les ancêtres de la thermographie diagnostique et de l’électro-encéphalogramme actuels.


Colonel de réserve de la garde nationale américaine et voyageur, il séjourne notamment en Asie pour y développer la chiropratique.


La chiropratique en Europe


La chiropraxie continue encore aujourd'hui à se développer à travers le monde. En ce qui concerne l'Europe elle fut reconnu et autorisée sur le sol de nos voisins suisse en 1939.

A ce jour les chiropracteurs suisses ont un rôle central dans le traitement de toutes les pathologies chroniques. En effet, une étude a mis en avant que les patients traités en chiropratique évitent jusqu'à 70% de frais au système de santé, tant grâce à la prévention des pathologies que pour l’accélération de leur récupération.

Il faudra toutefois attendre 1993 pour que la chiropraxie soit intégrée à l’OMS et reconnu comme une des trois professions de santé les plus populaires de part le monde avec la médecine générale et la chirurgie dentaire.

Chez nous, c’est en 2002 que l’Etat Français la reconnait comme profession de santé.

A ce jour la chiropraxie est présente et reconnu dans quasiment tous les pays d’Europe.


La recherche scientifique, toujours d'actualité fait l'objet de publication et congrès réguliers.

LES CABINETS

LES HORAIRES

Du lundi au samedi

de 9h à 21h

ME CONTACTER

Tel. 06 01 34 55 32

➤ RÉSERVER

Shadow on Concrete Wall
marseille-chiropraxie-giraud.jpg
Marseille
cadiere-d-azur-chiropraxie-giraud.jpg
La Cadière d'Azur

@2019 - Tous droits réservés à Mickaël Giraud

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon